L’éclatement du périmètre de la profession (lobbyiste, agents divers, délégué à la protection des données …)

Le point de départ :

De plus en plus d’avocats exercent des activités parallèles

  • … dans le prolongement de leur activité traditionnelle
  • … puis de façon (quasi-) exclusive

Mandats de justice, MARC,  université, politique, syndic, détachement en entreprise, …

D’autres marchés à conquérir?

L’enjeu: rechercher un dénominateur commun

  • Jusqu’où étendre le périmètre de la profession?
  • Quelle est la valeur ajoutée de l’avocat?
Le cheminement :

Quel est le périmètre initial?

  • Conseiller, concilier, défendre
  • Deux valeurs essentielles:
  • Indépendance
  • Secret professionnel, en ce qu’il permet l’accès au droit

Jusqu’où étendre le périmètre ?

  • Reconnaître les limites de ses compétences
  • L’extension implique l’ouverture à la concurrence et implique l’obligation d’être au moins aussi compétent et efficace que le concurrent
  • Reconfrontation aux valeurs essentielles qui sont nos plus-values

Lien avec les incompatibilités: sont elles dans le périmètre ou en dehors?

Les propositions :

ppt rapports 1

S’ouvrir à des métiers connexes en étant conscient des enjeux

Érosion du secret professionnel et du monopole de plaidoirie

Faire de nos valeurs un outil de marketing

Composition de l’atelier :
  • Coordinateur : Marie-Françoise Dubuffet
  • Rapporteur introductif : Pierre-Yves Thoumsin
  • Panel d’experts : Yves Kevers, Anicet Baum, Jean-Luc Laffineur et Marc Dal
  • Rapport de synthèse : Florence Margenat (@FMargenat)

Pour entrer en contact avec le coordinateur de l’atelier : Marie-Francoise.Dubuffet@dlm-law.com

Conclusion en vidéo :